Appel Bruxelles - Trente-six mois de prison requis contre un ancien juge

10/09/13 à 18:34 - Mise à jour à 18:34

Source: Le Vif

(Belga) Le ministère public a requis, mardi, devant la cour d'appel de Bruxelles, une peine de 36 mois de prison à l'encontre de Willy P., ancien vice-président du tribunal de commerce de Bruxelles. L'avocat général lui a reproché plusieurs faux commis pour aider l'une de ses amies en difficultés financières.

Le représentant du ministère public a reproché à Willy P., vice-président au tribunal de commerce de Bruxelles de 2010 à 2012, d'avoir commis des faux destinés à cacher qu'il avait financé des activités de commerce. Le magistrat avait injecté des fonds propres dans une société immobilière spécialement créée pour sauver la société en faillite de l'une de ses amies. "Le code judiciaire interdit à un magistrat d'agir en tant qu'agent d'affaire ou en tant qu'administrateur dans des sociétés commerciales. C'est pourquoi Willy P. a commis des faux visant à ne pas apparaître dans les sociétés. Il a ainsi cacher son implication et ne mentionnant pas la provenance des fonds", a affirmé le procureur. Ce dernier a également requis 117 mois de prison à l'encontre de l'amie du juge, Jacqueline B., qui se voit quant à elle reprocher d'avoir déclaré des créances fictives ou exagérées dans le cadre de la faillite de sa société, d'avoir fait des chèques sans provision et d'avoir fait disparaître des cahiers de compte. Les plaidoiries se tiendront le 17 septembre prochain. (Belga)

Nos partenaires