Appel Bruxelles: Sami L. nie avoir tenté de rejoindre Al-Qaïda en Somalie

07/03/13 à 20:12 - Mise à jour à 20:12

Source: Le Vif

(Belga) Sami L., un Bruxellois de 27 ans, est prévenu, devant la cour d'appel de Bruxelles, d'avoir tenté de participer aux activités d'un groupe terroriste. Le parquet fédéral estime que le jeune homme avait essayé de rejoindre une mouvance d'Al-Qaïda en Somalie, en août 2011. La procureure, Paule Somers, a requis, jeudi, la confirmation du premier jugement, autrement dit 5 ans de prison, à l'encontre du prévenu.

Sami L. a affirmé, jeudi, devant la cour, qu'il avait probablement été influencé par une certaine propagande islamiste radicale depuis la Belgique, et que c'est ensuite qu'il avait décidé de partir vivre en Somalie. Mais il a une nouvelle fois réfuté avoir eu l'intention de rejoindre les milices d'"Al-Shabab", une mouvance du groupe terroriste Al-Qaïda. "Je voulais juste aller vivre dans un pays islamique", a-t-il dit. Le prévenu a également admis qu'il savait ce qu'il s'y passait et qu'il aurait été "prêt à se défendre", mais uniquement dans le contexte de la guerre civile en Somalie, pas dans le cadre d'activités terroristes. Au mois d'août 2011, le jeune homme avait rejoint le Kenya après avoir quitté la Belgique sans rien laisser, mis à part une lettre d'adieu aux membres de sa famille. Il avait été arrêté là-bas alors qu'il longeait, la nuit, avec d'autres personnes, la côte somalienne. Ses avocats, Me Cédric Lefèbvre et Me Christophe Marchand ont plaidé, jeudi, sur certaines irrégularités de procédure. Ils poursuivront le 19 avril prochain. (KAV)

Nos partenaires