Appel Bruxelles: peines de prison et confiscations requises au procès de l'armée

26/03/13 à 17:32 - Mise à jour à 17:32

Source: Le Vif

(Belga) Le substitut du procureur fédéral, Frédéric Van Leeuw, a requis mardi, devant la cour d'appel de Bruxelles, des confiscations à hauteur d'une vingtaine de millions d'euros à l'encontre de l'ensemble des militaires et des entrepreneurs privés prévenus. Ceux-ci sont poursuivis pour avoir détourné de l'argent des caisses de la Défense à des fins personnelles, entre 1995 et 2006.

Le procureur fédéral a requis des peines de cinq ans de prison avec sursis à l'encontre des anciens officiers de l'armée, Baudouin Deru et Luc Allard, considérés comme les instigateurs des détournements. Ces deux hommes avaient utilisé des millions d'euros de différents budgets, dont ils avaient la charge à l'armée, à des fins personnelles ou à celles d'autres collègues. Ils avaient expliqué que, dans le but d'éliminer les "queues budgétaires", ils avaient en effet permis à de nombreux militaires d'acquérir au frais de l'armée divers objets, comme des vêtements, des téléphones, des ordinateurs, des véhicules ou encore des cuisines équipées et du mobilier. Les deux "pilotes budgétaires" avaient établi des "lignes de crédit" chez différents entrepreneurs privés. D'autres militaires avaient ainsi eux-mêmes commandé personnellement et directement du matériel chez ces commerçants, profitant des lignes de crédit. Le procureur a encore requis, mardi, des peines de prison à l'encontre de plusieurs de ces entrepreneurs. Ceux-là avaient dressé de fausses factures à l'armée et ils lui avaient vendu du matériel qu'ils ne lui livraient pas et qu'ils revendaient ailleurs. Le procès se poursuivra mercredi. (COR 954)

Nos partenaires