Appel Bruxelles: le procès de Francine De Tandt a débuté lundi

12/11/12 à 10:56 - Mise à jour à 10:56

Source: Le Vif

(Belga) Le procès de l'ancienne présidente du tribunal de commerce de Bruxelles, Francine De Tandt, a débuté ce lundi matin devant la 1ère chambre de la cour d'appel de Bruxelles, par l'audition de la magistrate. Francine De Tandt, récemment retraitée, doit répondre de faux et de violation du secret professionnel.

L'ancienne juge doit répondre d'un faux lié à une dette d'environ 500.000 euros, somme dont elle s'était portée garante pour son frère qui avait investi dans un projet désastreux en Afrique. Pour faire face à cette dette, la juge s'était adressée à Luc Vergaelen, homme d'affaires et expert judiciaire auprès de son tribunal. Elle avait contribué avec lui (également prévenu) à la rédaction d'un faux document visant à prouver que cette somme lui avait été prêtée. Le frère de la juge et la femme de ce dernier sont aussi prévenus de ce faux en écriture. Francine De Tandt est encore, seule, poursuivie pour violation du secret professionnel. Elle se serait informée auprès d'un collègue sur l'affaire Fortis avant de rendre son jugement, en novembre 2008, concernant cette affaire. La juge avait autorisé l'État belge à vendre Fortis, au bord de la faillite, au groupe français BNP Paribas, sans avoir entendu les petits actionnaires. Une décision qui avait ensuite été invalidée par la cour d'appel de Bruxelles. (JAV)

Nos partenaires