Appel Bruxelles - Le commandant Deru conteste le montant des confiscations

18/03/13 à 16:53 - Mise à jour à 16:53

Source: Le Vif

(Belga) Le commandant Baudouin Deru a contesté, lundi, devant la cour d'appel de Bruxelles, le montant des confiscations prononcées par le premier juge en mai dernier, et donc le montant des sommes qu'il a détournées. L'homme est prévenu, comme une trentaine d'autres personnes, militaires et entrepreneurs privés, d'avoir détourné des millions d'euros issus des caisses de l'armée belge, entre 1995 et 2006.

Baudouin Deru a déclaré, comme en première instance, qu'il ne contestait pas les préventions mais bien les montants qu'il aurait touchés. En première instance, il avait été condamné à 5 ans de prison avec sursis, à 55.000 euros d'amende et à des confiscations de plusieurs dizaines de milliers d'euros. Il a également expliqué qu'il n'avait pas demandé à être promu "pilote budgétaire" et que ses supérieurs ne l'avaient absolument pas formé à la tâche. Par ailleurs, il a à nouveau justifié les achats démesurés par le fait qu'il avait reçu l'ordre de "liquider les queues budgétaires". Les commandants Baudouin Deru et Luc Allard sont les principaux prévenus dans cette affaire. Les deux officiers, qui avaient été affectés aux bases de Beauvechain et d'Evere, avaient été nommés "pilotes budgétaires" et étaient en charge de budgets de dizaines de milliards de francs belges à l'armée. Ils avaient commandé du matériel en tout genre pour des dizaines de collègues militaires au frais de l'armée. Ils avaient aussi permis à des entrepreneurs privés de facturer du matériel à l'armée, sans le livrer. (MUA)

Nos partenaires