Appel Bruxelles - Dessaisissement requis du cas de Victor, l'agresseur de Kévin Marichal

04/02/13 à 18:34 - Mise à jour à 18:34

Source: Le Vif

(Belga) L'avocat général Pierre Rans a requis, lundi, devant la chambre de la jeunesse de la cour d'appel de Bruxelles, le dessaisissement du cas de Victor. Le jeune homme avait agressé, avec un comparse, Kevin Marichal, un joggeur, dans le parc Georges-Henri à Woluwe-Saint-Lambert, en janvier 2011. L'homme était décédé après avoir reçu 41 coups de couteau.

Victor, qui était mineur au moment des faits, avait écopé d'une peine de travail de 100 heures, devant la chambre de la jeunesse du tribunal de première instance de Bruxelles, en novembre dernier. Le ministère public avait immédiatement fait appel de la décision. Lundi, l'avocat général Pierre Rans a, comme son collègue en première instance, requis le dessaisissement du juge de la jeunesse pour ce cas et le renvoi de celui-ci vers une juridiction pour adulte. S'agissant d'un meurtre, Victor pourrait donc être renvoyé devant la cour d'assises. Arsène, le complice de Victor, en aveu d'avoir porté les 41 coups de couteau, a, lui, déjà fait l'objet d'une décision de dessaisissement du juge de la jeunesse. Kevin Marichal, âgé de 27 ans, faisait son jogging dans le parc Georges-Henri à Woluwe-Saint-Lambert, le 14 janvier 2011. Il avait été attaqué par deux mineurs qui s'en étaient pris à lui sans raison apparente. L'un d'eux, Arsène, lui avait asséné 41 coups de couteau. Le jeune homme s'était écroulé sur la route, à la sortie du parc, et était décédé. La décision sera rendue le 25 février. (QUJ)

Nos partenaires