Appel à la solidarité des journalistes belges avec leurs collègues grecs

12/06/13 à 18:45 - Mise à jour à 18:45

Source: Le Vif

(Belga) L'Association générale des journalistes professionnels de Belgique (AGJPB), la fédération européenne des journalistes (FEJ) et la fédération internationale des journalistes (FIJ) appellent à un rassemblement, ce vendredi à 10 heures devant l'ambassade de Grèce à Bruxelles, afin de protester contre la décision "brutale" du gouvernement grec de fermer la radiotélévision publique ERT.

"C'est un coup majeur porté à la démocratie, au pluralisme des médias et au journalisme comme un bien public en Grèce, privant ainsi les citoyens de leur droit à l'information honnête et impartiale. Mais cela signifie aussi la perte des emplois de nombreux journalistes à travers le pays", a déclaré Mogens Blicher Bjerregard, le nouveau président de la FEJ, dans un communiqué publié sur le site de l'AGJPB. Parallèlement, plusieurs organisations de journalistes actuellement réunies à Chypre pour débattre des questions de genre et de diversité, dont l'AJP, ont adopté une motion exprimant "leur choc et leur indignation". Quant à la télévision locale bruxelloise, Télé Bruxelles, elle a témoigné de sa solidarité en remplaçant, à l'antenne, son logo par le sigle "ERT Solidarité", rappelle l'association professionnelle belge. Plus tôt dans la journée, le président de l'UER (Union européenne de radio-télévision) - et administrateur général de la RTBF - Jean-Paul Philippot avait quant à lui indiqué avoir écrit au Premier ministre grec Samaras pour l'appeler à "user de tous ses pouvoirs pour annuler immédiatement cette décision". "L'existence de médias de service public et leur indépendance à l'égard du gouvernement sont au coeur des sociétés démocratiques", avait souligné le responsable de l'UER en faisant part de sa "profonde consternation". "Toute modification de grande portée dans le système de médias publics ne devrait être décidée qu'après un débat ouvert et exhaustif au parlement et non à travers un simple accord entre deux ministres", avait conclu M. Philippot. (Belga)

Nos partenaires