Anvers: jusqu'à 5 ans de prison pour des cultivateurs de cannabis chinois

12/09/12 à 14:05 - Mise à jour à 14:05

Source: Le Vif

(Belga) Le tribunal correctionnel d'Anvers a condamné, mercredi, les patrons et les membres d'une organisation criminelle chinoise pour l'exploitation d'au moins six plantations de cannabis. Il ont été condamnés à des peines de prison allant jusqu'à 5 ans et à des amendes s'élevant jusqu'à 16.500 euros. La plupart des peines sont assorties d'un sursis partiel. Le tribunal a également ordonné la confiscation de 337.000 euros de revenus illégaux.

Anvers: jusqu'à 5 ans de prison pour des cultivateurs de cannabis chinois

L'organisation criminelle a été active d'août 2011 à mars 2012. Elle était dirigée depuis les Pays-Bas par Shuwang Z. (29 ans) et Bin H. (35 ans), avec l'aide de Zhi Yong H. (26 ans). Le dossier de ce dernier a été séparé car il doit encore faire l'objet d'une extradition depuis la Suisse. Kepa H. (44 ans), d'Anvers, et Shiyong Z. (28 ans), de Schoten, avaient pris la direction des opérations en Belgique. Ces cinq personnes ont donné pour mission aux douze autres prévenus de choisir des habitations en location et d'agir en hommes de paille pour gérer les contrats, veiller aux plants et récolter ensuite le cannabis. Les 28 et 29 mars 2012, l'enquête a permis de mettre au jour six plantations. A Booischot, au-dessus d'un restaurant chinois, 347 plants adultes et 960 boutures ont été découverts. Les enquêteurs ont aussi mis la main sur 442 plants dans une habitation à Geel, ainsi que sur 1.100 autres dans un entrepôt à Brecht. Les prévenus doivent, en outre, rembourser les propriétaires des habitations à Booischot, Geel et Watervliet pour les dommages causés. (DAVID MCNEW)

Nos partenaires