Anonymous Belgium - La Federal Computer Crime Unit garde un "goût amer" du "coup publicitaire" de Mylex

13/06/13 à 15:06 - Mise à jour à 15:06

Source: Le Vif

(Belga) La Federal Computer Crime Unit (FCCU), spécialisée dans l'étude des systèmes informatiques et de télécommunications, indique garder un "goût amer" du "coup publicitaire" du bureau de juristes Mylex. Ce dernier a fait savoir jeudi matin qu'il se trouvait derrière Anonymous Belgium. "Nous avions demandé à ces personnes d'arrêter leur campagne mais elles n'ont pas voulu. Nous restons inquiets des dommages collatéraux du coup publicitaire", souligne le commissaire Dirk Beirens de la FCCU.

"Si Mylex, qui a utilisé le nom, le logo et la réputation du mouvement Anonymous, n'a commis aucun délit en matière pénale, la question se pose sur sa responsabilité civile si d'autres commettent des délits après son appel", déclare Dirk Beirens. Anonymous Belgium avait annoncé en mai qu'il voulait libérer le web belge. Le bureau de juristes Mylex a fait savoir jeudi qu'il se trouvait derrière Anonymous Belgium et qu'il ne commettait pas de hacks ou d'attaques sur internet mais qu'il voulait évoquer la censure sur internet. "Nous avons reçu de différents secteurs d'entreprises des questions préoccupantes sur la menace d'Anonymous Belgium", explique Dirk Beirens. "Nous avions rapidement découvert qui se trouvait derrière et nous leur avons demandé d'arrêter leur campagne, ce qu'ils ont refusé." "Mylex a le droit d'évoquer la censure sur internet", estime le commissaire, "mais ce qui préoccupe la FCCU et la cellule d'évaluation du Belgian Network for Information Security, ce sont les éventuels 'dommages collatéraux', ce qui dans le sillage de Mylex, pourrait déboucher sur de véritables cyberattaques." (Belga)

Nos partenaires