Anonymous Belgium, bureau de juristes qui veut dénoncer la "censure sur internet"

13/06/13 à 00:36 - Mise à jour à 00:36

Source: Le Vif

(Belga) "Nous ne sommes pas des hackers. Nous cherchons seulement à conscientiser sur le thème sociétal de la censure sur internet", a déclaré jeudi Anonymous Belgium dans un communiqué. Il apparaît comme un bureau commercial de juristes situé à Bruxelles, spécialisé dans le droit informatique et la propriété intellectuelle. "Nous ne faisons pas cela pour le prestige ou la renommée ou pour vendre un produit ou un service", précise l'organisation.

Anonymous Belgium a annoncé mi-mai qu'elle allait libérer l'internet belge. Sur le site censorthis.be, se trouvaient la date de lancement fixée au 15 juin, une bande-annonce et la question de s'inscrire pour recevoir plus d'informations. Ce jeudi, plus tôt que prévu, le bureau de juristes Mylex, à Bruxelles, a donné plus d'informations. "Nous croyons que l'accès à internet doit toujours rester libre. Aujourd'hui, le gouvernement belge bloque plus de 80 sites. C'est contraire au principe de transparence de la gestion et est en contradiction avec le code d'instruction criminelle." "Combien de temps cela va-t-il durer avant d'avoir sur la liste un site politique ou religieux non-conformiste? Qui définit les règles? Est-ce que toute personne qui s'estime lésée peut demander plus tard de bloquer un site web? En quoi notre démocratie diffère des États qui censurent?", se demandent notamment les juristes de Mylex, alias Anonymous Belgium. Les juristes affirment qu'ils ont utilisé Anonymous comme pseudonyme, car "si nous avions utilisé notre nom de bureau, l'impact n'aurait pas été le même". (Belga)

Nos partenaires