Annemie Turtelboom plaide pour le développement de la surveillance électronique

29/10/13 à 12:53 - Mise à jour à 12:53

Source: Le Vif

(Belga) La ministre de la Justice, Annemie Turtelboom (Open Vld), a avancé, mardi, lors de sa visite au parquet de Bruxelles, qu'il fallait favoriser l'accès au bracelet électronique pour les condamnés. La ministre est en visite dans les ressorts judiciaires de Bruxelles et de Liège mardi. Elle se rendra dans ceux d'Anvers et de Mons mercredi et enfin dans celui de Gand jeudi.

Annemie Turtelboom plaide pour le développement de la surveillance électronique

Annemie Turtelboom a présenté l'augmentation de capacité des prisons aux magistrats bruxellois, en particulier à ceux du tribunal de l'application des peines, et aux responsables des maisons de justice. Actuellement, il y a un peu plus de 9.000 places dans les établissements pénitentiaires et la ministre estime que cette capacité atteindra un peu plus de 10.000 places dès juin prochain. Pour continuer à désengorger les prisons tout en faisant en sorte que les peines soient exécutées, Annemie Turtelboom a déclaré qu'il fallait favoriser le port du bracelet électronique. La ministre a notamment expliqué que ce système de surveillance pouvait très bien s'appliquer également aux personnes en détention préventive. Elle a aussi considéré que l'augmentation de prononcés de peines de travail contribuait à l'amélioration du système. Les responsables des maisons de justice ont cependant fait remarquer à la ministre que certains détenus ne peuvent pas exécuter leurs peines de travail dans l'année, comme c'est prévu dans la loi, parce qu'ils purgent une peine de prison. Les cas de ce genre sont peu nombreux mais la ministre a admis qu'il fallait y remédier. (Belga)

Nos partenaires