Anne Demelenne dénonce "la surenchère droite-droite", source de régression sociale

01/05/14 à 13:14 - Mise à jour à 13:14

Source: Le Vif

(Belga) Anne Demelenne, secrétaire générale fédérale de la FGTB, a qualifié, lors de son discours du 1er mai à Namur, l'éventuelle alliance N-VA-MR de "surenchère droite-droite" où "la question serait de savoir qui ira le plus loin des deux dans la régression sociale". Elle a invité les militants à voter à gauche "sans se disperser": "Renforcer la gauche est vital".

Anne Demelenne dénonce "la surenchère droite-droite", source de régression sociale

"Si la N-VA marque une pause dans la réforme de l'Etat, c'est parce qu'elle entrevoit une possibilité d'appliquer, au niveau fédéral, la politique néolibérale qu'elle veut mener en Flandre, qui est l'essence-même de son projet de société. Le parti a trouvé un relais en Wallonie et à Bruxelles: le MR lui tend les bras, même si la communication a été légèrement revisitée", indique Anne Demelenne. Un "programme de droite séparatiste-libéral" engendrerait la fin du système actuel d'indexation automatique des salaires, un gel des salaires, un blocage de la concertation sociale et une fiscalité qui diminuerait pour tout le monde, analyse-t-elle. "Toutes ces mesures libérales ne feront qu'aggraver la crise et renforcer la pauvreté et les inégalités sociales", ajoute-t-elle, précisant que "les politiques d'austérité n'ont occasionné que des dégâts". La FGTB, qui salue la "réussite" du Plan Marshall, est favorable à "des plans d'investissements dans l'économie réelle" et à une "véritable réforme fiscale" avec une harmonisation fiscale au niveau de l'impôt des sociétés, une taxe sur les transactions financières, la suppression des paradis fiscaux et une meilleure taxation des revenus. (Belga)

Nos partenaires