Angoulême rend hommage à Spirou pour ses septante-cinq ans

09/07/13 à 13:56 - Mise à jour à 13:56

Source: Le Vif

(Belga) La marionnette de Spirou, qui a survécu pendant que son journal victime de la censure allemande fermait, est actuellement exposée à la Cité internationale de la Bande dessinée d'Angoulême (France). L'exposition "Spirou, un héros dynamique" pour les septante-cinq ans du personnage se tient jusqu'au 6 octobre 2013.

Angoulême rend hommage à Spirou pour ses septante-cinq ans

La marionnette sculptée par un des premiers dessinateurs de Spirou, Jijé (Joseph Gillain), a été prêtée au musée par le fils du marionnettiste André Moons. Le journal pour enfants Spirou, né en 1938 et qui refusait de passer la propagande allemande - contrairement au journal Le Soir de Tintin - avait fermé. Mais Spirou survécut grâce au voyage de sa marionnette dans les théâtres belges, une tournée qui aurait servi aussi de couverture à un rédacteur, Jean Doisy, pour animer discrètement des réseaux de résistance. "Spirou, c'est l'idée d'un éditeur. Jean Dupuis était au départ imprimeur et venait d'un milieu modeste", explique le commissaire de l'exposition, Jean Pierre Mercier. Spirou est confié à un peintre, Luc Lafnet, et ensuite au dessinateur Robert Welter (Rob-Wel), qui en fait le groom au couvre-chef rouge, personnage honnête et droit, à la morale un peu "scout" mais très taquin. Au fil de l'exposition, on découvre l'histoire de l'"école de Marcinelle", la ville du journal, par où est passée toute une génération de dessinateurs et autant de personnages: Spirou, Gaston Lagaffe, le Marsupilami, les Schtroumpfs, l'Elan, le Boss.... Spirou et ses amis - Fantasio, Spip, le comte de Champignac, Seccotine, Zantafio, Zorglub.. - ont évolué au fil des goûts et styles des seize dessinateurs et dix scénaristes, tous représentés dans cette exposition, parfois au travers de rares planches prêtées par des collectionneurs. D'abord, avec André Franquin, "grand auteur", "génie", "dynamique, très élégant, très souple aussi" qui l'animera jusque vers la fin dans les années 1960, selon le commissaire. Il y a ensuite notamment Jean-Claude Fournier, Nic Broca et le scénariste Raul Cauvin, Tome et Janry, les deux auteurs en dehors de Franquin qui ont travaillé le plus longtemps sur la série, créateurs du Spirou adulte et aussi du petit Spirou. Jusqu'à Jean-David Morvan et Jose-Luis Munuera, qui le transportent à Tokyo et s'inspirent des mangas, ou le couple formé aujourd'hui par Yoann et Fabien Vehlmann. (Belga)

Nos partenaires