André Antoine dénonce une "armée mexicaine" à la tête de l'IBW

27/06/13 à 04:29 - Mise à jour à 04:29

Source: Le Vif

(Belga) Le collège exécutif de l'Intercommunale du Brabant wallon (IBW) a été porté de 7 à 11 membres, mercredi lors de l'assemblée générale de l'Intercommunale. Le ministre régional CDH (et brabançon wallon) André Antoine y voit une "armée mexicaine". Le directeur de l'IBW, Baudouin Le Hardy de Beaulieu, lui, estime que les membres du collège exécutif ne seront pas trop de onze pour superviser l'ensemble des missions.

"Une intercommunale dont l'objectif est le développement économique dans le Brabant wallon se doit d'insuffler un esprit d'entreprise responsable et garant d'une bonne gouvernance avant de créer de nouveaux postes inutiles", indique André Antoine dans un communiqué. Le nouveau collège exécutif de l'IBW, élu mercredi soir à Wavre, comprend 7 représentants MR, dont le nouveau président Pierre Boucher, 2 PS, 1 Ecolo et 1 CDH. Pour le directeur, Baudouin Le Hardy de Baulieu, alors que les missions de l'IBW se multiplient - tout comme ses projets et son personnel passé d'une centaine à 260 en une dizaine d'années -, le fait d'avoir onze administrateurs n'a rien d'excessif. "Toute l'expérience qu'on peut accumuler autour de la table d'un exécutif est la bienvenue: j'espère que le représentant du CDH participera activement. C'est vrai, le CDH souhaitait deux représentants... Je n'ai rien contre Monsieur Antoine mais je m'interroge : douze est-il un nombre convenable alors que onze forme une armée mexicaine ? ", réagit le directeur de l'IBW. (Belga)

Nos partenaires