Amnistie pour l'ex-chef du renseignement soudanais poursuivi pour coup d'Etat

10/07/13 à 15:46 - Mise à jour à 15:46

Source: Le Vif

(Belga) L'ancien chef des puissants services de renseignement soudanais, qui était poursuivi pour une tentative de coup d'Etat et encourait la peine de mort, a été amnistié et libéré mercredi, a indiqué son avocat.

Salah Gosh "a été relâché dans le cadre de l'amnistie accordée par le président (Omar el-) Béchir à tous ceux qui ont participé au coup d'Etat", a déclaré l'avocat. M. Gosh a quitté sa prison au premier jour du mois de jeûne musulman du ramadan. Il était le plus haut placé des responsables politiques arrêtés en novembre dernier dans le cadre d'une enquête sur une tentative présumée de coup d'Etat contre Omar el-Béchir, qui dirige le Soudan depuis 24 ans. M. Gosh est également le dernier à recouvrer la liberté, après l'amnistie déjà octroyée à des officiers du renseignement et d'autres militaires. Salah Gosh a dirigé les services soudanais de renseignement pendant une décennie jusqu'en 2009 puis officié comme conseiller présidentiel avant d'être démis de ses fonctions début 2011. Il avait été inculpé fin juin en vertu du code pénal et de la loi antiterroriste pour son rôle supposé dans le complot, avait à l'époque expliqué un autre de ses avocats. (Belga)

Nos partenaires