Amnesty réclame la libération des deux guides Hmongs du journaliste Thierry Falise

22/06/13 à 20:35 - Mise à jour à 20:35

Source: Le Vif

(Belga) La section belge d'Amnesty International a mené samedi une action de protestation devant l'ambassade du Laos à Bruxelles pour réclamer la libération de deux prisonniers Hmongs détenus depuis dix ans dans ce pays après avoir servi de guides au journaliste belge Thierry Falise et à son collègue français Vincent Reynaud.

Amnesty réclame la libération des deux guides Hmongs du journaliste Thierry Falise

Les deux journalistes faisaient un reportage en juin 2003 sur les Hmongs, une ethnie minoritaire des régions montagneuses du sud-est asiatique, quand un membre de cette communauté a tué un milicien lao qui l'avait découvert, selon Thierry Falise. Le groupe a été arrêté et condamné au cours d'un procès rapidement expédié, mais les diplomates négocièrent la libération du Français, du Belge et d'un interprète états-unien. Amnesty est depuis sans nouvelle des guides Hmongs Thao Moua et Pa Fue Khang, emprisonnés à Vientiane. L'ONG réclame au minimum la tenue d'un nouveau procès, plus équitable que celui qui a condamné les deux guides à 12 et 15 ans de prison. Certains Hmongs s'étaient ralliés aux Américains contre les communistes pendant la guerre du Vietnam, lorsque le conflit s'était étendu aux pays voisins. Beaucoup ont, ensuite, fui le régime communiste de Vientiane, au pouvoir depuis 1975, et redoutent encore d'être maltraités au Laos. (Belga)

Nos partenaires