Aménagement du territoire à Bruxelles - Inter-Environnement introduit un recours au Conseil d'Etat contre le PRAS démographique

18/06/14 à 15:35 - Mise à jour à 15:35

Source: Le Vif

(Belga) Inter Environnement Bruxelles a annoncé mercredi avoir introduit un recours au Conseil d'Etat contre le Plan régional d'Affectation du Sol (PRAS) dit "démographique", activé par la Région bruxelloise.

Aménagement du territoire à Bruxelles - Inter-Environnement introduit un recours au Conseil d'Etat contre le PRAS démographique

Cet outil, destiné à déterminer quel type d'affectation est autorisé sur chaque parcelle du territoire de la capitale, vise à ouvrir le jeu pour permettre de faciliter l'accueil des milliers d'habitants qui viennent s'installer à Bruxelles, selon une tendance qui n'est pas prête de s'interrompre. La modification apportée dans ce sens au PRAS existant devrait permettre d'accueillir quelque 20.000 habitants supplémentaires et maintenir la disponibilité de 300 hectares pour développer des écoles. La principale nouveauté du PRAS démographique consiste en la création de la Zone d'Entreprises en Milieu Urbain, qui a pour objectif de développer du logement là où ce n'était pas possible, et d'y renforcer les activités économiques porteuses d'emplois compatibles avec l'habitat. Il facilite aussi le développement des zones stratégiques de Delta et du Heysel (NEO). Pour Inter Environnement, cet outil pèche par un déni de démocratie. Il aurait dû tenir compte des enseignement du Plan Régional de Développement Durable élaboré après lui, alors que c'est l'inverse qui s'est produit. Il a été adopté en excluant la participation de la société civile et des habitants. Il n'apporte pas de réponse à la fracture sociale et au besoin de logement décent et accessible des plus démunis, notamment parce qu'il engendre une plus-value foncière non contrôlée qui se répercutera sur le prix du logement dans une série de zones qu'il vise. La PRAS démographique s'appuie par ailleurs sur des prévisions de croissance du Bureau du Plan - entre-temps revues fortement à la baisse. Et enfin, la justification de l'urgence de l'adoption du PRAS démographique ne tient pas la route, car le PRAS de 2001 avait défini plusieurs Zones d'Intérêt Régional susceptibles d'accueillir du logement. "En dix ans, pas un seul logement n'a vu le jour dans ces ZIR", a dénoncé Inter Environnement Bruxelles. (Belga)

Nos partenaires