Alost - Des révélations sur un "accord secret" de majorité provoquent des réactions

24/04/13 à 19:57 - Mise à jour à 19:57

Source: Le Vif

(Belga) La majorité qui gouverne Alost depuis 4 mois est sous pression à cause de la publication par un groupe d'action local des termes d'un accord de majorité "secret" passé entre la N-VA, le CD&V et le sp.a. Cet accord serait à la fois "asocial" et "très flamand", selon ce groupe.

Un groupe d'action local "Noig Verontruste Aalsternaars" (Alostois sérieusement inquiets) a rendu public via la presse ce qui selon lui est un accord de majorité secret passé entre les trois partis qui gouvernent Alost depuis les élections communales. On y trouverait des mesures visant les étrangers, des contrôles linguistiques dans les logements sociaux, la flamandisation des noms de rues, l'interdiction du drapeau belge sauf sur la maison communale... L'ancienne ministre et actuelle présidente sp.a du Conseil provincial de Flandre orientale Freya Van den Bossche a déjà réagi en disant qu'elle se pose des questions sur cet accord. S'il existe effectivement dans les termes révélés par l'association, "il ne fait pas de doute que le bureau du parti considérera que les échevins sp.a se sont mis hors du parti". Le texte publié différerait de l'accord de majorité définitif. L'échevine sp.a Ann Van de Steen dit qu'il fait penser à une ancienne version qui a été adaptée au cours des négociations en vue de la formation de la majorité. (Belga)

Nos partenaires