Allemagne: une affaire de corruption atteint d'anciens dirigeants de MAN

05/09/12 à 18:43 - Mise à jour à 18:43

Source: Le Vif

(Belga) La justice allemande a annoncé mercredi avoir ouvert une enquête pour complicité de corruption visant l'ancien patron du constructeur de poids lourds MAN et l'ancien directeur financier du groupe.

Cette enquête est liée au procès en cours d'Anton Weinmann, ancien dirigeant de la branche poids lourds et cars du groupe munichois. Accusé d'avoir été au courant des pots-de-vin versés pendant des années pour obtenir des contrats à l'étranger et de n'avoir rien fait pour y mettre un terme, il se dit innocent. L'éclatement de ce scandale de corruption chez MAN en 2009 avait provoqué le départ de plusieurs responsables, parmi lesquels M. Weinmann, mais aussi le patron du groupe Hakan Samuelsson et le directeur financier Karlheinz Hornung. Dans le cadre du procès de M. Weinmann, un témoin a affirmé que ces deux responsables avaient été informés de pratiques de corruption au sein de MAN en Slovénie, selon un communiqué du parquet de Munich. Le scandale de corruption qui a éclaboussé le constructeur, désormais dans l'escarcelle du géant automobile Volkswagen, n'en finit pas de le poursuivre. Le groupe lui-même, accusé par la justice d'avoir versé des pots-de-vin entre 2002 et 2005 pour obtenir des contrats et doper les ventes d'autocars et de camions, avait dû payer une amende de 150 millions d'euros pour clore les poursuites. (DGO)

Nos partenaires