Allemagne: le procès de néonazis ajourné jusqu'au 14 mai

06/05/13 à 18:31 - Mise à jour à 18:31

Source: Le Vif

(Belga) Le procès historique de néonazis en Allemagne, qui s'est ouvert lundi devant une Cour de Munich, a été ajourné au 14 mai, la défense ayant demandé la révocation d'un des juges.

Les audiences prévues mardi et mercredi ont été ajournées, a indiqué le président du tribunal, Manfred Götzl. La justice entend ainsi examiner des demandes de renvoi pour partialité deposées par les trois avocats de Beate Zschäpe, principale accusée dans ce procès où elle comparaît pour sa participation aux meurtres de dix personnes, dont huit Turcs ou personnes d'origine turque. Ces avocats accusent notamment le président du tribunal, Manfred Götzl, de partialité. Cet ajournement va encore ralentir une procédure déjà longue qui devrait se poursuivre pendant deux ans, selon certaines sources judiciaires. Beate Zschäpe, 38 ans, accusée d'avoir participé à dix meurtres entre 2000 et 2007, est apparue devant le tribunal, sans menottes, et est restée muette tout au long de la première journée d'audience. Elle doit répondre de sa participation présumée à neuf meurtres xénophobes, plus celui d'une policière en 2007. Elle est également soupçonnée d'être impliquée dans deux attentats contre des communautés étrangères et 15 braquages de banque, selon l'acte d'accusation. Deux acolytes de la jeune femme, Uwe Böhnhardt (34 ans) et Uwe Mundlos (38 ans), les meurtriers présumés, s'étaient donné la mort, le 4 novembre 2011. (Belga)

Nos partenaires