Allemagne: début d'un procès de néonazis pour une série de meurtres

06/05/13 à 11:20 - Mise à jour à 11:20

Source: Le Vif

(Belga) L'un des plus grands procès néonazis de l'après-guerre en Allemagne, qui doit juger une série de neuf meurtres racistes, s'est ouvert lundi à Munich. Le procès a démarré avec une trentaine de minutes de retard, à 8h30 GMT, en présence de la principale accusée, Beate Zschäpe. Portant une chemise blanche sous une veste noire, elle est apparue souriante et décontractée devant des caméras de télévision brièvement admises dans la salle d'audience.

Beate Zschäpe, 38 ans, est mise en cause pour sa participation présumée à dix meurtres à travers l'Allemagne entre 2000 et 2007, dont neuf à caractère raciste. Quatre autres personnes, accusées de complicité, ont pris place à ses côtés. Une bousculade provoquée par deux jeunes femmes en colère s'est produite devant l'entrée du tribunal de Munich, avant le début de l'audience. Moins de cent manifestants antiracistes s'étaient auparavant rassemblés devant le tribunal, à l'appel de plusieurs organisations. Plus de 600 témoins sont attendus à la barre, et le calendrier des audiences est déjà fixé jusqu'en janvier 2014 mais les autorités judiciaires ont averti que le procès irait bien au-delà. Les deux complices de Beate Zschäpe, Uwe Böhnhardt (34 ans) et Uwe Mundlos (38 ans), les meurtriers présumés, se sont donné la mort le 4 novembre 2011. Ils étaient sur le point d'être découverts par la police après un braquage raté. Tous trois formaient la cellule néonazie Clandestinité national-socialiste (NSU). (Belga)

Nos partenaires