Algérie - Les ravisseurs veulent une négociation sur le Mali et un échange

18/01/13 à 16:00 - Mise à jour à 16:00

Source: Le Vif

(Belga) Le chef du groupe islamiste auteur de la prise d'otages en Algérie demande à la France de "négocier" la fin de la guerre au Mali et propose de libérer "les otages américains" contre des islamistes détenus aux Etats-Unis, a rapporté vendredi l'agence mauritanienne ANI.

Algérie - Les ravisseurs veulent une négociation sur le Mali et un échange

Citant des sources au sein du groupe de Mokhtar Belmokhtar, ANI a affirmé que ce dernier propose "à la France et à l'Algérie de négocier pour l'arrêt de la guerre menée par la France dans l'Azawad (le nord du Mali)". Belmokhtar propose en outre, selon les mêmes sources, "d'échanger les otages américains détenus par son groupe -les Signataires par le Sang-" contre un Egyptien et une Pakistanaise emprisonnés aux Etats-Unis pour des accusations liées au terrorisme. Omar Abdel-Rahman (le cheikh aveugle) a été condamné à la prison à vie aux Etats-Unis en 1995 pour complot en vue d'attaquer des cibles new-yorkaises et d'assassiner l'ancien président égyptien Hosni Moubarak. Aafia Siddiqui" est une scientifique pakistanaise emprisonnée aux Etats-Unis pour avoir tenté de tirer sur des soldats américains en 2008 en Afghanistan, alors qu'elle était détenue pour ses liens présumés avec Al-Qaïda. Belmokhtar a fait cette offre dans une vidéo qu'il a enregistrée et qui "sera distribuée aux médias", ont précisé les sources citées par ANI. Belmokhtar, surnommé "le Borgne", est l'un des chefs historiques d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) qu'il a introduit dans le nord du Mali. (-)

Nos partenaires