Algérie: les otages bardés d'explosifs quand l'armée a attaqué

18/01/13 à 11:43 - Mise à jour à 11:43

Source: Le Vif

(Belga) Les otages étaient bardés d'explosifs quand l'armée algérienne a ouvert le feu sur un convoi de cinq véhicules transportant des ravisseurs et des prisonniers, jeudi sur le site gazier d'In Amenas, a confirmé le ministre irlandais des Affaires étrangères, citant un rescapé.

Algérie: les otages bardés d'explosifs quand l'armée a attaqué

Le ministre Eamon Gilmore s'exprimait sur CNN après avoir parlé à la famille de Stephen McFaul, 36 ans, originaire d'Ulster, qui a profité de la confusion pour s'échapper quand l'armée algérienne a attaqué les véhicules dans lesquels des membres du commando islamiste tentaient de déplacer des otages tombés entre leurs mains sur le site gazier. Eamon Gilmore a précisé que l'otage irlandais se trouvait dans le seul des cinq véhicules du convoi à avoir été épargné par les tirs. "On m'a dit qu'ils étaient obligés de porter des ceintures explosives", a ajouté le ministre dans cette interview. Stephen McFaul assurait une mission d'ingénierie et de supervision sur le site. (VIM)

Nos partenaires