Algérie: direction collégiale au FFS après le retrait de son chef historique

25/05/13 à 14:39 - Mise à jour à 14:39

Source: Le Vif

(Belga) Le Front des forces socialistes (FFS), plus vieux parti d'opposition en Algérie, s'est doté samedi d'une direction collégiale, après le retrait de son chef historique Hocine Aït Ahmed, a-t-on appris auprès de participants au 5e congrès de ce parti.

Cette présidence collégiale compte cinq membres, dont le Premier secrétaire sortant Ali Laskri, l'ancien ministre Mohand Amokrane Cherifi et le député Rachid Hallet, a précisé à l'AFP Jugurtha Abbou, délégué de la fédération de Tizi Ouzou, en Kabylie (110 km à l'est d'Alger). M. Aït Ahmed, 86 ans, qui a présidé le FFS depuis sa création en 1963, a démissionné jeudi à l'ouverture du congrès qui se tient jusqu'à samedi à Alger. N'ayant pas pu se rendre au congrès en raison de "contraintes de santé", il a annoncé son retrait de la présidence via un message lu à l'assistance par son fils Jugurtha. Le congrès a décidé vendredi de proclamer M. Aït Ahmed président d'honneur du FFS. Cet opposant irréductible est le seul survivant des "fils de la Toussaint" qui avaient déclenché la guerre d'indépendance, le 1er novembre 1954. (Belga)

Nos partenaires