Alexander De Croo propose de mettre les données médicales au service de la recherche

28/04/14 à 18:57 - Mise à jour à 18:57

Source: Le Vif

(Belga) Le vice-Premier ministre Open Vld Alexander De Croo a proposé lundi que les données médicales disponibles puissent être utilisées pour la recherche pharmaceutique et en biotechnologie, moyennant des garanties en matière de protection de la vie privée.

Ces propositions doivent permettre à la Belgique de conforter son rôle de leader dans ce secteur. Les patients et l'assurance maladie pourraient également récolter les fruits d'une telle politique, a-t-il estimé. Le chef de file des libéraux flamands au gouvernement fédéral s'est exprimé de la sorte lors d'une conférence de lobbyistes à Londres. Il a défendu le bilan du secteur en Belgique, rendu possible selon lui par une politique fiscale attrayante et un cadre favorisant la recherche. Cette politique permet à quelque 120 entreprises d'être actives en Belgique, soit 30% du marché européen, quelque 30.000 emplois et une valeur ajoutée de plus de 11 milliards d'euros. Afin d'accroître encore cette position, la Belgique devrait mettre à disposition de l'innovation les données médicales enregistrées. Le gouvernement est assis sur une "montagne de données" qui peuvent montrer leur utilité en matière de soins de santé, a expliqué le ministre des Pensions. Il a évoqué les données de 300.000 patients dont dispose l'INAMI en matière de consommation de soins, y compris de médicaments. Les applications e-Health permettront d'en collecter encore plus, a-t-il relevé. (Belga)

Nos partenaires