Alerte à la bombe aux Guillemins: les écoles s'organisent pour aménager leurs examens

14/01/14 à 10:41 - Mise à jour à 10:41

Source: Le Vif

(Belga) L'alerte à bombe survenue mercredi matin à la gare de Liège-Guillemins a eu des répercussions sur l'organisation des examens dans certains établissements liégeois, qui ont pris des mesures pour que d'éventuels étudiants retardataires ne soient pas pénalisés.

Alerte à la bombe aux Guillemins: les écoles s'organisent pour aménager leurs examens

Alors que l'alerte à la bombe a été levée mercredi peu avant 9 heures, la police doit désormais déterminer comment cette valise vide s'est retrouvée oubliée sur un trottoir. La SNCB rappelle que les lieux sont équipés de caméras de surveillance. Le trafic devrait être perturbé une bonne partie de la matinée. Cette alerte à la bombe a aussi eu des conséquences sur le déroulement des examens dans certains établissements. Ainsi au campus Guillemins de l'HELMo (Haute école libre mosane), tous les examens ont été retardés de 30 minutes, pour permettre aux étudiants bloqués dans la circulation de rejoindre l'école. Les professeurs n'excluent pas de reporter certains tests, au cas par cas. Idem à l'HELMo Saint-Martin, où des professeurs ont décidé de rester plus tard pour accueillir d'éventuels retardataires. À l'ESAS (École supérieur d'action sociale), les étudiants n'ont pas pu sortir de leur examen écrit avant 10 heures, afin de permettre aux étudiants en retard de participer tout de même à l'épreuve. L'Université de Liège invite quant à elle les étudiants qui auraient rencontré des difficultés pour rejoindre leur lieu d'examen à contacter leurs professeurs. Ceux-ci sont invités à faire preuve de compréhension et à trouver une solution, comme en cas de grève des transports en commun. (Belga)

Nos partenaires