Alerte à l'anthrax à Heppignies: le colis suspect va être analysé

07/02/13 à 20:09 - Mise à jour à 20:09

Source: Le Vif

(Belga) Une substance suspecte s'est répandue dans un atelier de l'entreprise Entra d'Heppignies lors de l'ouverture d'un colis, ce jeudi vers 14h30. Par prudence, 35 employés ont été invités à prendre une douche et à changer de vêtements. Le recommandé suspect a été emporté par la protection civile afin d'en déterminer la composition.

Alerte à l'anthrax à Heppignies: le colis suspect va être analysé

Les pompiers de Fleurus, la police locale de la zone Brunau et la protection civile sont intervenus sur le site de l'entreprise de travail adapté Entra, installée sur le zoning d'Heppignies (Fleurus), ce jeudi après-midi. Un incident est en effet survenu dans l'atelier où la société trie le courrier de plusieurs clients, l'une de ses nombreuses activités. En ouvrant manuellement un colis destiné à Mobistar, un ouvrier a constaté la présence d'une substance suspecte qui s'est répandue dans l'air. Selon la procédure, une "alerte à l'anthrax" a été lancée par les secours qui ont placé "en quarantaine" les 35 ouvriers présents dans l'atelier, par mesure de prudence. Ces derniers ont été invités à prendre une douche et à changer de vêtements avant de quitter les lieux. Toutes les personnes concernées ont pu regagner leur domicile et aucun symptôme particulier n'a été décelé, selon le directeur d'Entra, Pascal Simon qui confirme que le colis a été emporté par la protection civile afin d'être analysé. (VIM)

Nos partenaires