Alain Destexhe dénonce la distribution d'un tract électoral du cdH en turc

18/05/14 à 11:49 - Mise à jour à 11:49

Source: Le Vif

(Belga) Le député Alain Destexhe (MR) s'est insurgé dimanche de la distribution d'un tract électoral en langue turque par le cdH dans les communes bruxelloises de Saint-Josse-ten-Noode et de Schaerbeek, y voyant "un nouvel épisode dans la dérive communautariste du cdH bruxellois".

Alain Destexhe dénonce la distribution d'un tract électoral du cdH en turc

Selon M. Destexhe, ce tract en turc appelle à voter pour les têtes de listes du cdH, dont les ministres fédérale de l'intérieur, Joëlle Milquet, et régionale Céline Frémault. "Ce type de procédé est inadmissible. Il témoigne de l'échec de l'intégration puisqu'il faut s'exprimer en langue turque pour toucher des électeurs belges", a indiqué le député libéral dans un communiqué. M. Destexhe y voit "un nouvel épisode dans la dérive communautariste du cdH bruxellois". "Mme Milquet et le cdH franchissent un pas supplémentaire", ajoute-t-il, en mentionnant le fait que le parti humaniste "a fait entrer la première élue voilée dans un parlement européen". Il a également rappelé des propos tenus en octobre 2012 sur Maghreb TV par Mme Milquet affirmant qu'il fallait "adapter un peu nos pratiques dans les écoles ou les horaires de piscine, pour que les femmes puissent nager ensemble (...) c'est une question de respect". Selon le député MR, c'est la première fois qu'un tract d'un parti traditionnel appelle ouvertement à voter pour ses trois têtes de liste, dont la vice-Première ministre, dans une langue étrangère. "Les Belges d'origine turque sont abordés dans une langue qui n'est ni une langue nationale, ni une langue officielle en région de Bruxelles-Capitale", écrit-il. M. Destexhe a enfin demandé au président du cdH, Benoit Lutgen, de se prononcer sur ce qu'il qualifie de "nouvelle dérive de sa vice-Première ministre". (Belga)

Nos partenaires