Air conditionné: mise en garde de la Commission européenne au groupe Daimler

11/01/13 à 18:22 - Mise à jour à 18:22

Source: Le Vif

(Belga) Le groupe allemand Daimler (Mercedes) est sous la menace de la Commission européenne de ne pas pouvoir commercialiser ses nouveaux modèles s'il refuse de les équiper d'un nouveau gaz réfrigérant adopté par l'industrie pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

"Si Daimler ne se conforme pas à cette obligation, ses nouveaux modèles ne pourront pas être homologués", ont expliqué vendredi à l'AFP les services du commissaire européen à l'Industrie Antonio Tajani, en pleine période des salons automobiles. Une nouvelle législation de l'UE impose aux constructeurs automobiles européens l'utilisation d'un nouveau gaz pour leurs systèmes de réfrigération afin de réduire leurs émissions de gaz à effets de serre responsables du réchauffement climatique. "La Commission européenne doit faire respecter cette législation, sinon elle risque d'être poursuivie en justice pour carence", a expliqué Carlo Corazza, porte-parole de M. Tajani. "Ce n'est pas la Commission européenne qui impose ce gaz, c'est l'industrie qui l'a choisi après l'avoir testé", a-t-il souligné. Produit par Honeywell, le HBO-1234yf, son nom de code, a été testé par 13 constructeurs. Il est présenté comme le substitut à l'ancien gaz, le R134a, condamné car mille fois plus polluant que le CO2. Le nouveau gaz, quatre fois plus polluant que le CO2, a obtenu l'approbation de l'association des constructeurs allemands VDA, dont Daimler est membre. Contraint d'adapter ses nouveaux modèles, comme les autres constructeurs, Daimler a annoncé avoir un problème, en expliquant que ce nouveau gaz peut enflammer certains éléments de ses voitures en cas d'accident grave. (KAV)

Nos partenaires