Aide juridique: profiter de la "seconde session" pour entendre les acteurs

26/06/13 à 15:55 - Mise à jour à 15:55

Source: Le Vif

(Belga) Les écologistes ont enjoint mercredi la ministre de la Justice Annemie Turtelboom à saisir l'opportunité de la "seconde session" que l'oblige à passer le Conseil d'Etat sur l'aide juridique pour entendre cette fois les acteurs de terrain et éviter une "mise à mal des droits des personnes les plus faibles". Les Verts appellent également les partenaires de la ministre de la Justice au gouvernement fédéral à se "ressaisir" et à "contraindre" la ministre à prendre en compte l'avis des Ordres des barreaux.

Aide juridique: profiter de la "seconde session" pour entendre les acteurs

L'avis critique du Conseil d'Etat et les nouvelles réactions de l'Ordre des barreaux francophone et germanophone de Belgique ainsi que de l'Ordre des barreaux flamands (OVB), confirment, s'il le fallait encore, la "piètre qualité" du projet de réforme de l'aide juridique portée par la ministre de la Justice Annemie Turtelboom (Open VLD), ont dénoncé mercredi la cheffe de groupe Ecolo au Sénat, Zakia Khattabi, et le député Fouad Lahssaini. Pour Ecolo, ce projet doit devenir une "question de gouvernement" compte tenu de l'"aveuglement" de la ministre qui agit par pur "dogmatisme budgétaire" et qui risque de renforcer la mise en place d'une "justice de classe". (Belga)

Nos partenaires