Aide aux pays pauvres: le CNCD-11.11.11 demande à la Belgique de respecter ses engagements

- Mis à jour le

Source: Le Vif

(Belga) Pour la deuxième année consécutive, l'aide des pays de l'OCDE aux pays en développement est en baisse (-4% en 2012). La Belgique affiche une baisse de 13%, "comparable aux pays frappés de plein fouet par la crise", explique le CNCD-11.11.11, coordination de 90 ONG et associations engagées dans la solidarité internationale. L'organisation demande à la Belgique de suivre les exemples des pays qui refusent de diminuer leur aide malgré la crise et de respecter ses engagements.

L'aide publique au développement (ADP) globale s'est élevée à 125,6 milliards de dollars l'année dernière, soit 0,29% de la richesse nationale cumulée des différents bailleurs de fonds. Avec son recul de 13%, la Belgique perd deux places dans le classement européen (9e rang). Elle se positionne dans les plus fortes baisses enregistrées de la part des bailleurs de fonds frappés par la crise, comme l'Espagne (-49,7%), la Grèce (-17%) ou le Portugal (-13,1%). Le pays a consacré 0,47% de son PIB en 2012, contre 0,54% en 2011 et 0,64% en 2010. "La Belgique s'éloigne de l'objectif de 0,7% de son PIB fixé par la loi belge de 2010 et reporté à 2015 dans le cadre des engagements européens", s'inquiète Arnaud Zacharie, secrétaire général du CNCD-11.11.11. L'organisation demande à la Belgique de suivre les exemples des pays qui refusent de diminuer leur aide malgré la crise et de respecter ses engagements. "L'aide ne peut pas être efficace si elle ne s'inscrit pas dans le cadre de stratégies de développement à long terme, ce qui implique d'en garantir la prévisibilité et de ne pas en faire une variable d'ajustement des objectifs à court terme de consolidation budgétaire", préconise Arnaud Zacharie. (JUG)

Les derniers articles en un clin d'oeil



Nos partenaires