Agriculture: "L'Europe prévoit des dérogations pour les petites exploitations"

14/12/12 à 17:59 - Mise à jour à 17:59

Source: Le Vif

(Belga) La cellule d'action qualité MAP/FUGEA a salué, vendredi, le projet de code de l'agriculture porté actuellement par le ministre wallon de l'agriculture, Carlo Di Antonio, qui entend assouplir les contrôles menés par l'Afsca vis-à-vis de certaines petites exploitations agricoles. Selon elle, "l'avenir de l'agriculture paysanne et de la production artisanale en Wallonie est en jeu".

Agriculture: "L'Europe prévoit des dérogations pour les petites exploitations"

Dans son projet de code de l'agriculture wallonne, Carlo Di Antonio souhaite favoriser la production locale et créer une "exception artisanale". Une bonne nouvelle selon la MAP/FUGEA (Fédération Unie de Groupements d'Eleveurs et d'Agriculteurs), pour qui de nombreux petits producteurs et transformateurs artisans se plaignent de normes trop contraignantes et trop coûteuses "qui ne se justifient pas en termes de sécurité sanitaire". Ces normes rendent l'activité de ces petites exploitations agricoles précaire. "Nous n'exigeons pas l'exemption totale des règles, mais une adaptation du cahier des charges tout en assurant une qualité sanitaire et gustative des aliments", a estimé la cellule. Par ailleurs, les règlements européens permettent cette adaptation. Les dispositions du règlement 852/2004 relatif à l'hygiène des denrées alimentaires prévoient que les États membres définissent des principes généraux laissant la flexibilité aux États membres quant à la définition des normes elles-mêmes. Des dérogations peuvent être accordées aux petites exploitations. "La Belgique est donc en droit d'avoir un guide sanitaire sectoriel plus spécifique". La cellule d'action qualité dit être prête à participer à ce processus de révision afin d'aboutir à des avancées concrètes et réellement appliquées sur le terrain. (GUY MOSSAY)

Nos partenaires