Agression Eindhoven - Pourvoi en cassation de deux suspects contre leur extradition vers les Pays-Bas

25/04/13 à 14:33 - Mise à jour à 14:33

Source: Le Vif

(Belga) La chambre des mises en accusation d'Anvers a donné son accord à l'extradition vers les Pays-Bas de deux jeunes gens de Turnhout qui avaient participé à l'agression d'un homme à Eindhoven, au début de l'année. Leurs avocats ont toutefois introduit un pourvoi en cassation, qui suspend de fait la décision de la juridiction d'appel, a annoncé jeudi le parquet général.

Les cinq suspects -quatre majeurs et un mineur d'âge- s'en étaient pris en janvier dernier à un passant, âgé de 22 ans, qu'ils avaient violemment frappé à Eindhoven. Les cinq suspects ont été entendus en Belgique. La chambre du conseil de Turnhout avait fait droit à la demande des autorités néerlandaises visant à extrader les cinq prévenus. Les avocats des suspects avaient toutefois tous interjeté appel de cette décision. Le ministère public de Bois-le-Duc (Den Bosch) aux Pays-Bas, a entretemps décidé de ne plus faire extrader trois des cinq personnes, ayant conclu qu'elles n'avaient pas participé de manière active à l'agression. La décision de la chambre des mises en accusation d'Anvers autorisant l'extradition de deux autres suspects, apparemment plus impliqués, est toutefois suspendue par le pourvoi en cassation introduit par leurs conseils. La date de l'examen de ce pourvoi suspensif n'est pas fixée. "Des délais stricts doivent être respectés lorsque des suspects sont en détention, ce qui n'est pas le cas dans la présente affaire", a expliqué le parquet général. Les images de l'agression en janvier avaient provoqué beaucoup d'indignation. Trois suspects s'étaient présentés à la police néerlandaise et avaient été placés sous mandat d'arrêt. Cinq autres s'étaient rendus à la police belge. Ces derniers n'avaient pas été inculpés. (Belga)

Nos partenaires