Agressé par des employés du McDonald's pour ses Digital eye glass

18/07/12 à 11:47 - Mise à jour à 11:47

Source: Le Vif

Selon Steve Mann, des employés de la chaîne ont essayé de lui arracher les lunettes de vue digitales qu'il a inventées et qu'il porte fixées sur son crâne. La scène a été filmée par son appareillage. Une enquête est en cours chez McDonald's.

Agressé par des employés du McDonald's pour ses Digital eye glass

© Capture d'écran du blog de Steve Mann

Steve Mann est habitué à répondre aux questions sur ses Digital eye glass. Ces lunettes bizarroïdes, dont il est l'inventeur, permettent "d'augmenter la réalité pour permettre par exemple à des personnes ayant des petits (ou gros) soucis aux yeux, de mieux voir", explique le blogueur Korben, qui a relayé l'affaire sur les réseaux sociaux. Autres particularités: elles filment l'instant présent et sont fixées sur le crâne. Par précaution, ce Canadien ne se déplace jamais sans la prescription de son médecin ni la notice explicative de ces lunettes, qu'il dégaine si besoin.

Selon le long récit publié sur son blog, le 1er juillet dernier, en vacances à Paris, Steve Mann décide d'aller se restaurer, en famille, au McDonald's de l'avenue des Champs-Elysées. Alors qu'il fait la queue, un homme, qui se présente comme un employé de la chaîne, lui demande des explications sur son étrange appareillage. Il fournit les justificatifs, puis passe commande et rejoint l'une des tables du fast-food. "Par la suite, raconte-t-il, un autre employé de McDonald's m'a physiquement agressé alors que j'étais en train de manger un Wrap Ranch acheté chez McDonald's."

L'homme aurait essayé d'"attraper", en vain, la paire de lunettes fixée sur la tête de Steve Mann, qui proteste et tente de calmer son agresseur. Il est alors conduit auprès de deux autres personnes. L'une d'elle porte un badge estampillé McDonald's, avec sa photo et son nom. Lorsque Steve Mann jette un oeil à l'insigne, l'employé le dissimule à la hâte. Mais la scène est captée par ses lunettes digitales.

Lorsque les Digital eye glass sont mises à rude épreuve (chute au sol, agression...), un système automatique s'enclenche et les images sont stockées dans la mémoire (au lieu d'être effacées par les clichés les plus récents). L'inventeur du système a donc des photographies de la scène et de ses agresseurs présumés! Steve Mann a posté ces clichés sur son blog - en dissimulant le visage des employés - et lancé en ligne un appel à l'aide pour obtenir réparation du préjudice subi. Ses tentatives pour tenter d'alerter McDonald's, la police ou encore l'ambassade sur l'incident sont, selon lui, restées lettres mortes.

Une enquête en cours chez McDonald's

Pourquoi les salariés s'en sont-ils pris à lui? Avaient-ils peur d'être filmés? La chaîne a-t-elle une politique particulière à l'encontre des personnes qui prennent des photos ou des vidéos au sein de ses établissements? Une autre femme avait déjà confié à CBS News avoir été agressée par le personnel du même restaurant parce qu'elle prenait en photo son repas.

L'histoire de Steve Mann a fait le tour des réseaux sociaux et c'est sur Twitter que McDonald's a tenté de calmer le jeu. Dans un court message, sa direction affirme que la plainte du client a été prise en compte et que des vérifications sont en cours.

Contacté par L'Express, McDonald's s'est contenté de nous renvoyer vers le communiqué du groupe: "Comme toute réclamation de consommateurs, celle-ci fait l'objet d'une enquête interne approfondie pour faire toute la lumière sur les faits. Bien sûr, si les faits tendaient à impliquer un ou plusieurs membres du personnel de l'établissement, McDonald's France prendrait les mesures adaptées."

Par Julie Saulnier et Caroline Politi, L'Express.fr

Nos partenaires