"Agir militairement ne fait pas baisser le nombre de morts"

15/10/13 à 17:45 - Mise à jour à 17:45

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, de passage mardi à Bruxelles, a réitéré ses critiques contre les opérations militaires envisagées en Syrie. "Agir militairement ne fait pas baisser le nombre de morts. Pensez à la Libye, à l'Afghanistan et surtout à l'Irak", a-t-il dit, à l'occasion d'un discours prononcé à l'Institut Egmont.

"Intervenir (dans un conflit) ne peut se faire que sur base d'un mandat des Nations Unies. C'est ce que prévoit le droit international", a dit M. Lavrov. "Si cela ne se produit pas, c'est que des pays poursuive un intérêt particulier". Les actions unilatérales sont semblables au "colonialisme", a condamné le chef de la diplomatie russe. Les interventions militaires présentent en outre des désavantages substantiels: non seulement elles ne réduisent pas nécessairement le nombre de victimes, mais elles affectent la stabilité. La Russie soutient les "développements évolutifs, pas les révolutions", a-t-il dit. Plus tôt dans la journée, M. Lavrov avait rencontré son homologue belge Didier Reynders. Les deux ministres ont salué la bonne tenue des relations bilatérales. (Belga)

Nos partenaires