Agents communaux licenciés à Andenne: "Application de la circulaire Furlan"

27/10/13 à 12:24 - Mise à jour à 12:24

Source: Le Vif

(Belga) Le collège communal d'Andenne conteste dimanche le nombre d'agents communaux licenciés évoqué par l'opposition. "Deux ouvriers et sept employés dont deux à temps partiel ont été licenciés. Deux autres employés dont les contrats viennent à échéance le 31 décembre 2013 ne seront pas reconduits en 2014", précise le collège qui justifie ces licenciements par la circulaire Furlan. Le nombre de quarante licenciements en plusieurs vagues dans les prochaines semaines ou prochains mois avait été évoqué par l'opposition samedi.

Après plusieurs licenciements annoncés subitement vendredi après-midi, le conseil communal avait été houleux vendredi soir. L'opposition (cdH-Ecolo) dénonçait un manque total d'information vis-à-vis des travailleurs, des syndicats et des élus. "Le nombre de licenciements n'est même pas connu. Cela varie entre cinq et vingt et on a même parlé d'une deuxième vague. On ignore quels services sont touchés", avait déploré Étienne Sermon, conseiller cdH. Qu'il s'agisse de quarante ou de onze travailleurs, l'opposition reproche la façon "cavalière" dont ces licenciements ont eu lieu. "Le collège communal n'a rien fait d'autre que d'appliquer la circulaire Furlan du 23 juillet 2013 limitant en 2014 la hausse du coût salarial à 1,75% du coût salarial de 2013 dans les communes wallonnes. Le respect de cette circulaire oblige des villes et communes wallonnes à diminuer les effectifs de 3 à 5% du volume de l'emploi selon les communes", rétorque le collège, ajoutant que cdH et Ecolo ont approuvé au Gouvernement wallon ladite circulaire budgétaire. (Belga)

Nos partenaires