Agence UE de sécurité aérienne propose une réglementation contraire au rapport Moebius

04/10/12 à 19:28 - Mise à jour à 19:28

Source: Le Vif

(Belga) Selon la Belgian Cockpit Association (BeCA), l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) a publié lundi une nouvelle réglementation sur la limitation des heures de vol des pilotes et du personnel des cabines qui va à l'encontre du rapport Moebius, un rapport que l'agence avait-elle même commandé en 2008. Effectivement, le rapport limite les heures de vol de nuit à 10 heures maximum. Or, la nouvelle réglementation propose que les vols de nuit atteignent 11 heures.

"Il est impensable que l'AESA ne respecte pas les études qu'elle-même commande", s'étonne la BeCA. L'association fait référence à Moebius, une évaluation scientifique et médicale des limitations des heures de vol réalisée par un panel de différents experts indépendants en 2008 à l'initiative de l'AESA. Moebius est effectivement éloquent. "Les enquêtes scientifiques montrent que les heures de vol de nuit sont spécialement sujettes à une fatigue sévère et il est également prouvé que les pilotes font des siestes involontaires et des micro-siestes sur le poste de pilotage. Il est recommandé que les vols de nuit ne dépassent pas 10 heures." Or, la nouvelle proposition de l'AESA limite les heures de vol de nuit à 11 heures. Pour Francis Uyttenhove, porte-parole de la BeCA, cette différence s'explique. "Il y a un lobbying des compagnies qui est très puissant et qui fait que la règle aujourd'hui, c'est de savoir répondre à la concurrence et à la pression économique en dépit de la sécurité". Toutefois, selon Jeremie Taehan, porte-parole de l'AESA, celle-ci "a dûment tenu compte de toutes les études scientifiques pertinentes, dont Moebius." (MDR)

Nos partenaires