Afrique du sud: un homme avoue le meurtre et le viol de deux fillettes

21/10/13 à 16:08 - Mise à jour à 16:08

Source: Le Vif

(Belga) Un homme d'une trentaine d'années a avoué lundi le viol et le meurtre de deux fillettes, crimes qui avaient déclenché des émeutes la semaine dernière dans un faubourg déshérité de Johannesburg, a indiqué un procureur sud-africain

Afrique du sud: un homme avoue le meurtre et le viol de deux fillettes

Cet homme est un des cinq suspects dans cette affaire. Il a comparu brièvement pour "deux accusations de meurtre, deux d'enlèvement et de viol" et "il a avoué", selon le porte-parole des procureurs. L'accusé, âgé d'une trentaine d'années, a été arrêté vendredi après la découverte des corps des deux victimes, deux cousines de 2 et 3 ans, retrouvés au début de la semaine dans des toilettes publiques de Diepsloot, un quartier partiellement constitué de bidonvilles du nord-ouest de Johannesburg. Les deux fillettes avaient été violées et étranglées. Des milliers d'habitants de Diepsloot avaient manifesté leur colère, bloquant la route en faisant brûler des pneus et attaquant la police à coups de pierres. Ce suspect avait été arrêté vendredi après l'arrestation de quatre autres personnes, soupçonnées de complicité. Ces personnes n'ont pas avoué. Les cinq hommes comparaîtront ensemble jeudi. L'Afrique du Sud détient le plus fort taux de meurtre au monde, avec environ 16.000 personnes tuées chaque année, selon des statistiques officielles. La violence contre les femmes et les enfants est l'un des défis de l'Afrique du Sud, et plus de 50% des crimes visant des enfants étaient des agressions sexuelles selon des données nationales 2010/11, citées par l'Unicef. (Belga)

Nos partenaires