Afrique du Sud: Malema laissé en liberté sous caution

26/09/12 à 11:18 - Mise à jour à 11:18

Source: Le Vif

(Belga) Le jeune agitateur politique sud-africain Julius Malema a été formellement inculpé mercredi de blanchiment d'argent par le tribunal de sa ville natale de Polokwane (nord), qui le soupçonne d'enrichissement personnel en lien avec des marchés publics truqués.

Afrique du Sud: Malema laissé en liberté sous caution

"L'accusé comparaît devant la cour pour blanchiment d'argent et pour avoir bénéficié de revenus provenant d'activités illégales", a déclaré le représentant du parquet à l'audience, en présence du prévenu, leader déchu de la Ligue de jeunesse de l'ANC, le parti au pouvoir en Afrique du Sud qui l'a exclu en avril. Julius Malema a été laissé en liberté sous caution par le tribunal de Polokwane. Le juge a fait droit à la demande de ses avocats de le laisser en liberté contre une caution de 10.000 rands, soit l'équivalent d'environ mille euros. Ancien président de l'aile jeunesse de l'ANC au pouvoir et ancien soutien de M. Zuma, Julius Malema, 31 ans, a été exclu en avril pour indiscipline après avoir multiplié les dénonciations virulentes de la pauvreté dans laquelle vit la majorité des Sud-Africains 18 ans après la fin du régime raciste en 1994. Un mandat d'arrêt contre lui a été émis vendredi alors que la police et le fisc enquêtent depuis des mois sur son train de vie, et s'intéressent à l'origine des fonds qui ont permis de faire l'acquisition notamment d'une ferme, mais aussi d'afficher de nombreux signes extérieurs de richesse: grosse berline, maison à Sandton, un quartier pour hommes d'affaires à succès à Johannesburg. (STEPHANE DE SAKUTIN)

Nos partenaires