Afrique du Sud - Huit agents arrêtés après le meurtre d'un Mozambicain

01/03/13 à 16:14 - Mise à jour à 16:14

Source: Le Vif

(Belga) Les policiers coupables d'avoir traîné derrière leur véhicule un Mozambicain décédé ensuite au commissariat ont été mis à pied et arrêtés, vendredi, en Afrique du Sud, où la police est sous le feu des critiques pour sa violence et son manque de respect des droits fondamentaux.

Afrique du Sud - Huit agents arrêtés après le meurtre d'un Mozambicain

"Les huit policiers ont été arrêtés dans les locaux du commissariat de Benoni", dans la banlieue est de Johannesburg, a indiqué dans l'après-midi un porte-parole de la police des polices, Moses Dlamini (IPID). Il seront présentés lundi à un juge. Le chef du commissariat a, pour sa part, été relevé de ses fonctions et muté pour ne pas compromettre l'enquête. Mardi soir, Mido Macia, 27 ans, a arrêté son minibus-taxi à la tombée de la nuit dans une rue de Daveyton, township à 25 kilomètres de l'aéroport international de Johannesburg. Interpellé, il s'est retrouvé encerclé par une demi-douzaine d'agents en tenue, puis menotté dans le dos et attaché à un camion de police, d'abord tenu par les pieds par un policier puis traîné à terre par le véhicule en marche jusqu'au commissariat. Le jeune homme a été retrouvé mort moins de deux heures et demie plus tard dans la cellule du commissariat où il avait été placé. La police des polices a ouvert une enquête pour meurtre, et la dirigeante de la police nationale, Riah Phiyega, a affronté la presse vendredi matin, en direct devant les caméras de télévision. En 2010-11, près de 800 personnes sont mortes en garde à vue ou du fait de la police, selon l'autorité de contrôle de l'institution, et en 2011, la mort en direct d'un manifestant torse nu et non armé, Andries Tatane, frappé à mort, avait déjà mis le pays en émoi. (OSA)

Nos partenaires