Afrique du Sud - Henry Okah, "dirigeant du Mend", jugé coupable d'attentats au Nigeria en 2010

21/01/13 à 11:03 - Mise à jour à 11:03

Source: Le Vif

(Belga) Le cerveau présumé d'un double attentat revendiqué par des rebelles du Delta du Niger (Nigeria) a été jugé coupable d'actes "terroristes" ayant fait 12 morts en 2010 à Abuja, lundi par un tribunal sud-africain.

Afrique du Sud - Henry Okah, "dirigeant du Mend", jugé coupable d'attentats au Nigeria en 2010

L'accusé, le Nigérian Henry Okah, 46 ans, est soupçonné d'avoir commandité deux attentats à la voiture piégée qui ont fait 12 morts et 38 blessés graves à Abuja, le 1er octobre 2010, le jour du 50e anniversaire de l'indépendance du Nigeria. "Le parquet a prouvé au-delà du doute raisonnable que l'accusé est coupable", a déclaré le juge Nels Claassen de la Haute-Cour du South Gauteng, à Johannesburg. Le Mouvement pour l'émancipation du delta du Niger (Mend), qui réclame une meilleure répartition des ressources du pétrole pour les populations de la région, avait revendiqué ces attentats. Henry Okah est jugé en Afrique du Sud, car le Nigeria n'avait pas requis son extradition. Il dément les faits mais le tribunal avait montré des lettres écrites par sa propre femme, prouvant qu'il était le chef du Mend. Les attentats et sabotages des rebelles avaient alors fait chuter de près d'un quart la production pétrolière du Nigeria (8e exportateur mondial), mais la situation s'est calmée depuis. (CYNTHIA MATONHODZE)

Nos partenaires