Afrique du Sud - Grève des ouvriers agricoles pour réclamer de meilleurs salaires

12/11/12 à 15:12 - Mise à jour à 15:12

Source: Le Vif

(Belga) La confédération syndicale sud-africaine Cosatu a appelé les travailleurs agricoles à une journée de grève nationale mardi, en solidarité avec plusieurs milliers d'entre eux qui protestent depuis une semaine pour obtenir de meilleurs salaires dans l'arrière-pays du Cap.

Plusieurs milliers de travailleurs agricole de la région de De Doorns, à 140 km au nord-est du Cap, réclament un doublement de leur salaire à 150 rands (13,50 euros) par jour, ainsi qu'une amélioration de leurs conditions de logement. Des heurts sporadiques les ont opposé à la police depuis huit jours, conduisant pendant cinq jours à la fermeture de la route nationale entre Le Cap et Johannesburg, tandis qu'environ 50 ha de vignes ont été incendiés. La police a arrêté 11 personnes lundi matin. Les négociations devaient reprendre mardi sous les auspices du gouvernement avec les employeurs, qui ont proposé 80 rands (7,20 euros) et font remarquer qu'ils dépensent beaucoup en frais annexes (logement, santé, éducation, transport scolaire...). "Marikana débarque dans les fermes!!!", a écrit le Cosatu lundi dans un communiqué, en référence au mouvement social né en août à la mine de platine de Marikana (nord), qui a vu des dizaines de milliers de travailleurs sud-africains lancer des grèves sauvages pour réclamer de substantielles augmentations salariale. L'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch avait dénoncé l'an dernier les déplorables conditions de travail et de logement des travailleurs dans les riches exploitations fruitières et viticoles de la région du Cap, fustigeant notamment des salaires parmi les plus bas du pays. (PVO)

Nos partenaires