Afrique du Sud: accord à la mine de Marikana où le travail devrait reprendre jeudi

18/09/12 à 20:37 - Mise à jour à 20:37

Source: Le Vif

(Belga) Les grévistes de la mine de platine de Marikana (nord) sont parvenus mardi à arracher 22% d'augmentation, ce qui devrait mettre fin à près de six semaines d'une grève sanglante qui a fait trembler l'Afrique du Sud lorsque la police a abattu 34 mineurs le 16 août.

Afrique du Sud: accord à la mine de Marikana où le travail devrait reprendre jeudi

Les mineurs du site exploité par le groupe britannique Lonmin devraient reprendre le travail jeudi. Les détails de l'accord devaient être rendus publics ultérieurement, une fois qu'il aura été signé par toutes les parties prenantes. Il comprend une prime unique de 2.000 rands (190 euros) qui sera versée à ceux qui retourneront bien à la mine jeudi. Les foreurs, qui avaient débuté le mouvement le 10 août, obtiendront finalement un peu plus de 11.000 rands (1.035 euros) bruts. Inquiet des conséquences pour l'économie nationale, le gouvernement avait procédé à de massives opérations de maintien de l'ordre ce week-end, interdisant notamment aux grévistes de se réunir. Le conflit salarial de Marikana avait débuté le 10 août par une grève sauvage de 3.000 foreurs (sur 28.000 salariés de ce site d'extraction de platine, sans compter les sous-traitants). Il a d'abord fait 10 morts dans des affrontements intersyndicaux, entre le 10 et le 12 août. Le 16 août, la police a tiré sur des mineurs, faisant 34 morts, plongeant l'Afrique du Sud en état de choc. (MUA)

Nos partenaires