Afghanistan: Le nombre de policiers tués multiplié par deux cette année

03/09/13 à 05:49 - Mise à jour à 05:49

Source: Le Vif

(Belga) Le taux de mortalité des policiers afghans a été multiplié par deux cette année alors que les troupes de l'OTAN poursuivent leur retrait du pays en transférant les opérations de sécurité aux forces de l'ordre locale.

Le nouveau ministre de l'Intérieur, Umer Daudzai, a indiqué lundi que 1.792 policiers ont été tués depuis mars, la plupart victimes de bombes dissimulées sur le bord des routes. L'Afghanistan, qui ne publie plus depuis plusieurs mois de bilan des victimes militaires pour ne pas démoraliser les troupes, a donc perdu en six mois autant de policiers qu'au cours des douze mois précédents. L'Afghanistan connaît l'un des taux de mortalité des forces de sécurité les plus élevés au monde, laissant planer des doutes sur leur capacité à assurer le maintien de l'ordre. Moins bien équipés que les troupes occidentales, notamment en véhicules blindés, les soldats sont particulièrement exposés aux mines et bombes artisanales. Au cours des six derniers mois, 2.700 policiers ont été blessés dans des attaques. (Belga)

Nos partenaires