Afghanistan: Karzaï limoge le gouverneur pro-occidental de la province du Helmand

20/09/12 à 22:41 - Mise à jour à 22:41

Source: Le Vif

(Belga) Le président Hamid Karzaï a limogé cinq gouverneurs provinciaux, dont celui du Helmand, la province la plus instable du pays, qui était très proche de la coalition internationale en Afghanistan, a-t-on appris jeudi auprès de sources gouvernementales.

Selon ces sources, qui ont requis l'anonymat, ces révocations font partie d'efforts pour combattre la corruption, exigés par la communauté internationale. Le limogeage de Mohammad Gulab Mangal de son poste de gouverneur du Helmand (sud) pourrait déplaire aux Britanniques et Américains, fortement présents dans ce territoire, car ils le considéraient comme un important allié contre les talibans. M. Mangal a été démis pour des "raisons politiques", a estimé un membre du cabinet présidentiel. "Il avait beaucoup de relations non nécessaires, des relations avec les étrangers que le président n'appréciait guère. Et il était impliqué dans des affaires de corruption". Les quatre autres gouverneurs suspendus l'ont été pour leur "incompétence", alors que quatre autres ont été changés de provinces et un dixième, trop âgé, a été nommé conseiller d'Hamid Karzaï, selon cette source. Fin juillet, le chef de l'Etat afghan avait reconnu que son gouvernement -dont les ressources sont largement pillées, notamment par ses cadres, qui profitent de l'impunité judiciaire- était corrompu et avait fait paraître une directive visant à réformer les pratiques des autorités. En juillet, la conférence de Tokyo des donateurs relative à l'aide civile et au développement en Afghanistan a conditionné l'octroi de 16 milliards de dollars sur quatre ans à des avancées nettes en terme de transparence et de droits de l'Homme. (DGO)

Nos partenaires