Afghanistan: au moins 20 morts dans un attentat suicide dans l'est

01/10/12 à 15:57 - Mise à jour à 15:57

Source: Le Vif

(Belga) Au moins vingt personnes, dont trois soldats de l'Otan, ont été tuées lundi dans un attentat suicide revendiqué par les talibans dans une province instable de l'est de l'Afghanistan, selon un nouveau bilan donné de sources concordantes.

Afghanistan: au moins 20 morts dans un attentat suicide dans l'est

L'attaque a été perpétrée par un kamikaze à moto dans la province de Khost, selon le ministère de l'Intérieur. Il s'est fait exploser près d'un petit marché peuplé situé entre le quartier général de la police et celui du gouvernorat de la province. Un porte-parole du gouverneur provincial a indiqué que 16 Afghans - 10 civils et 6 policiers -, étaient morts, dont le commandant de la force de réaction rapide locale. Trois soldats de l'Isaf, la force armée de l'Otan en Afghanistan, ont également péri dans l'attaque. L'isaf n'a pas précisé leur nationalité. La plupart de ses soldats dans la région sont américains. Le bilan pourrait s'alourdir, trois policiers et 59 civils ayant été blessés. Samedi, un échange de tirs dans des conditions obscures entre l'Isaf et l'armée afghane, en principe alliées face aux talibans, a fait 5 morts, un militaire et un contractant américains et trois soldats afghans, dans la province également instable du Wardak. Les "attaques de l'intérieur", ces tirs de policiers ou soldats afghans contre leurs frères d'armes de l'Isaf, sont symboliquement les plus dures à accepter pour les militaires occidentaux. Elles ont déjà tué 51 d'entre eux en 2012. L'incident de samedi, dont on ne connaît toujours pas le déclencheur, pourrait n'être qu'un conséquence de la défiance désormais de rigueur entre troupes afghanes et étrangères, qui sont pourtant sensées les former. (MUA)

Nos partenaires