Afghanistan: 9 morts dans l'attaque de l'hôtel à Kaboul, dont un journaliste de l'AFP

21/03/14 à 10:34 - Mise à jour à 10:34

Source: Le Vif

(Belga) Au moins neuf civils, dont des enfants et des étrangers, sont morts dans l'attaque jeudi soir contre un hôtel de luxe de Kaboul, menée par quatre insurgés talibans qui ont été abattus par les forces de l'ordre, a indiqué vendredi le ministère afghan de l'Intérieur. Un journaliste afghan de l'Agence France-Presse (AFP), sa femme et deux de ses enfants figurent parmi les victimes.

Afghanistan: 9 morts dans l'attaque de l'hôtel à Kaboul, dont un journaliste de l'AFP

Neuf personnes, dont au moins quatre étrangers, ont été tuées dans cette attaque des talibans contre le Serena, l'hôtel le plus prestigieux de la capitale afghane Kaboul. Les ressortissants étrangers sont de nationalité canadienne, néo-zélandaise et indienne et pakistanaise, selon les responsables afghans. Les dépouilles du journaliste de l'AFP, de sa femme et de leurs deux enfants ont été identifiées vendredi matin à Kaboul par un photographe de l'AFP. Le troisième enfant du couple, un jeune garçon, était quant à lui dans un état critique et devait subir des traitements d'urgence. Sardar Ahmad, 40 ans, travaillait pour l'AFP depuis 2003. Il avait été embauché pour suivre les points de presse quotidiens de la coalition militaire menée par les Etats-UNis en Afghanistan, avant de devenir l'un des journalistes permanents du bureau. Selon le ministre paraguayen des Affaires étrangères Eladio Loizaga, un ex-diplomate du Paraguay, Luis Maria Duarte, fait aussi d'ailleurs partie des victimes. Il se trouvait en Afghanistan en tant qu'observateur pour les élections. Jeudi, après avoir réussi à pénétrer dans l'hôtel, les assaillants se sont cachés dans les toilettes d'un des restaurants de l'établissement jusqu'à 21H00 (16H30 GMT), avant de lancer leur attaque. Celle-ci a été revendiquée par Zabiullah Mujahid, un porte-parole des talibans, artisans d'une insurrection meurtrière en Afghanistan depuis leur éviction du pouvoir en 2001 par une coalition militaire menée par les Américains. L'attaque est intervenue à l'occasion du Nouvel an iranien (Norouz), que célébraient jeudi soir des clients de l'hôtel. (Belga)

Nos partenaires