Afghanistan: 17 civils tués dans des explosions, les talibans "invités" à l'élection

31/10/12 à 14:54 - Mise à jour à 14:54

Source: Le Vif

(Belga) L'explosion d'une série de bombes posées en bordure de route par les talibans dans le sud de l'Afghanistan a tué au moins 17 civils mercredi, alors que la commission électorale du pays ouvrait la voie à la participation des insurgés islamistes à la prochaine présidentielle.

Afghanistan: 17 civils tués dans des explosions, les talibans "invités" à l'élection

Il s'agit d'une des journées les plus meurtrières de l'année pour les civils en Afghanistan. Ces nouvelles violences interviennent au moment où la commission électorale afghane confirmait mercredi la date de la prochaine présidentielle, le 5 avril 2014, quelques mois avant le départ des soldats de l'Otan qui soutiennent le gouvernement de M. Karzaï. Ce dernier complète actuellement son deuxième mandat à la tête du pays et ne peut, selon la Constitution afghane, être candidat pour un troisième mandat consécutif ce qui pose la question épineuse de sa succession. Le chef de la commission électorale afghane, Fazel Ahmad Manawi, a laissé entendre mercredi que les groupes armés opposés au gouvernement, en premier lieu les talibans, secondés du Hezb-e-Islami de Gulbuddin Hekmatyar, un des principaux chefs de la résistance à l'invasion soviétique (1979-1989), pourront présenter des candidats à cette élection cruciale. "Nous sommes prêts à ouvrir la voie aux groupes armés de l'opposition, que ce soit par exemple les talibans ou le Hezb-e-Islami, afin qu'ils participent au scrutin comme candidat ou électeur", a déclaré M. Manawi. "Il n'y aura aucune discrimination". Les talibans n'avaient pas participé à la présidentielle de 2009, entachée par des allégations de fraude, mais plutôt attaqué des bureaux de vote ce qui avait eu l'effet de décourager la participation des électeurs. (PVO)

Nos partenaires