Affaissement de terrain à Anvers - Certaines canalisations ont fortement bougé

07/07/13 à 14:09 - Mise à jour à 14:09

Source: Le Vif

(Belga) Certaines conduites souterraines ont été fortement déplacées à la suite de l'affaissement de terrain survenu vendredi à hauteur de la Scheldelaan dans la zone portuaire à Anvers. Aucune fissure n'a été constatée à ce stade. Cet affaissement a entraîné un risque important pour la sécurité et la situation ne devrait pas être rétablie avant plusieurs jours. La Scheldelaan restera fermée à la circulation pendant ce temps-là et la phase communale du plan catastrophe sera également maintenue, ont indiqué dimanche, au cours d'une conférence de presse, le bourgmestre Bart De Wever et le commandant des pompiers, Frank Maertens.

Affaissement de terrain à Anvers - Certaines canalisations ont fortement bougé

Ce sont des travaux réalisés par un entrepreneur privé pour le compte de la société flamande de gestion des voies navigables (Waterwegen en Zeekanaal) qui ont provoqué cet affaissement de terrain sur une longueur de 30 mètres, à hauteur de Total Olefins Antwerp. L'incident a entraîné une pression supplémentaire sur les six conduites souterraines. L'une d'elle n'était pas en service. Trois canalisations transportant du pétrole brut, du butane et du gaz naturel, se trouvent dans les environs directs de la zone à risque et ont donc été mises hors service. Des mesures ont également été prises pour les deux dernières conduites qui transportent de l'azote et de l'hydrogène afin de prévenir d'éventuelles fissures. D'après les premiers contrôles, il ressort que certaines conduites, celles les plus proches du lieu de l'affaissement, ont été déplacées jusqu'à maximum un mètre à l'horizontale et cinquante centimètres à la verticale. D'autres contrôles seront effectués dans le courant de la journée. Un entrepreneur effectue en outre des travaux de terrassement depuis samedi. Toutes les mesures ont été prises pour permettre aux entreprises des alentours de poursuivre leurs activités, de façon complète ou partielle. Le périmètre de sécurité a été ramené à 200 mètres. (Belga)

Nos partenaires