Affaires étrangères piratées - Une plainte introduite auprès du parquet fédéral, Di Rupo suit le dossier "de très près"

10/05/14 à 10:44 - Mise à jour à 10:44

Source: Le Vif

(Belga) Le Premier ministre Elio Di Rupo affirme samedi suivre "de très près", avec les autres ministres concernés et les services compétents, le dossier lié à l'intrusion d'un virus dans le système informatique des Affaires étrangères. Une plainte a été déposée auprès du parquet fédéral et l'enquête est en cours, annonce M. Di Rupo dans un communiqué.

Affaires étrangères piratées - Une plainte introduite auprès du parquet fédéral, Di Rupo suit le dossier "de très près"

Le Premier ministre dit aussi s'être assuré auprès du ministre des Affaires étrangères Didier Reynders que "le service ICT de son département met tout en oeuvre, en collaboration avec le Service de renseignement militaire, pour analyser l'ampleur du problème, restaurer l'intégrité du système informatique concerné et renforcer la sécurité du réseau des Affaires étrangères." Rappelant la stratégie nationale de cybersécurité, dans le cadre de laquelle 10 millions d'euros supplémentaires ont été dégagés, le Premier ministre appelle à ne pas se montrer "naïf". "Aucun investissement supplémentaire en cybersécurité n'immunise totalement les autorités publiques ou une organisation contre les attaques cybernétiques ou les activités d'espionnage", insiste-t-il. "Une vigilance constante et une réaction rapide en cas d'infraction sont également nécessaires. Tous les services et personnes qui travaillent dans notre pays sur la cybersécurité font le maximum." (Belga)

Nos partenaires